Mortal Kombat 11

J’étais champion de Mortal Kombat. Oui j’étais champion de mon lycée ! C’était il y a maintenant plus d’un quart de siècle. Que le temps passe ! Rien que de l’écrire j’ai les effluves et l’ambiance de la cafétéria du lycée qui excitent mes souvenirs. Ils sont sûrement sublimés par mon âge mais qu’importe ! Ils sont présents au moment où j’écris ces lignes. Je me souviens que j’ai brutalement rompu ma relation avec Street Fighter II en découvrant ce jeu. Vous savez certainement que le 11ème opus de la série sort officiellement pour le 23 avril, mais comment vivez-vous exactement cette saga ?

C’est souvent au lycée que les plus belles histoires de notre vie commencent. C’est ce que doit se dire aujourd’hui monsieur John TOBIAS. Alors qu’il n’était qu’au lycée, il dessine les premières ébauches des personnages de Mortal Kombat. Plus tard il rejoint la société Midway Games et rencontre Edward J. Boon. Ensemble ils scelleront définitivement le sort de cette saga en mettant en place le scénario et les premiers personnages.

ed boon et jhon tobias
John Tobias et Ed Boon sans eux pas de Mortal Kombat

Mortal Kombat devait absolument se démarquer de son concurrent. Il le fit merveilleusement en utilisant des graphismes numérisés extraits de séquences d’acteurs filmés, pour l’époque c’était juste wouahouuuu ! Mais ce qui a le plus marqué les esprits des joueurs d’alors ce sont les FATALITES et cette débauche de violence. Ce dernier point a d’ailleurs été vivement critiqué à l’époque. SEGA et NINTENDO ont largement censuré sur leurs consoles respectives les giclées d’hémoglobines et les fatalités les plus violentes. Heureusement il nous restait la version arcade, la vraie !

la borne d'arcade
Un jeu violent mais qui n’a pas fait de moi une mauvaise personne

C’est donc en 1994 que j’ai fait la rencontre d’une de mes histoires d’amour du monde vidéo-ludique. Le jeu est sorti en 1992, mais sur ma très chère île de la Réunion (et oui mesdames et messieurs, je suis un rougaïl saucisses) nous avions un temps de retard sur la métropole. La borne trônait fièrement à la cafétéria de mon lycée. Il n’y avait rien pour nous aider à la comprendre. Il a fallu tout découvrir par nous même. Nous n’avions pas la liste et les combinaisons de touches pour les fatalités. Nous n’avions pas INTERNET et le site du FAN CLUB PLAYSTATION OFFICIEL n’avait pas encore germé dans l’esprit de JO. Un jour, un de nos camarades, qui avait eu la chance de faire un voyage vers la métropole, nous ramena un magasine qui recensait tous les trucs et astuces du jeu. Mes acolytes et moi même l’avons recopié dans les moindres détails.

Les joutes entre nous étaient splendides. Nous accolions nos pièces de monnaies sur la borne pour faire comprendre aux jouteurs que le perdant serait remplacé illico. Nous nous réunissions souvent les après midis de libre. Nous organisions des tournois. J’ai souvent gagné, on me surnommait SCORPION (mon perso préféré).

Un jour ce fut le drame. Nous n’avions pas compris immédiatement. Nous avions bien vu ce camion se garer prêt de la cafétéria mais nous n’y avions pas prêté attention. Après tout les livraisons étaient fréquentes à la « cafet ». Ce n’est qu’après les cours que nous avons réalisé. Comme d’habitude nous nous réunissions en vue du prochain tournois. Nous avons passé les portes de la cafétéria en nous chambrant , en nous promettant les fins virtuelles les plus atroces. Un esprit de camaraderie sans faille nous unissait. Mais notre joie s’est brutalement (trop brutalement) confrontée à la réalité. La borne n’était plus là. Nous sommes allés voir la gérante de la cafétéria.

Avec du recul je pense qu’elle a du bien rigoler intérieurement en voyant nos regards hagards. Elle connaissait notre petit groupe et elle a devancé par sa réponse notre question. – en créole réunionnais – « Désolé marmaille mé lo zaffaire y marss pu ban’na la nu trappé pou réparé» (désolé les enfants mais la borne ne fonctionne plus, ils sont venu la récupérer pour la réparer). Inutile de vous dire que nous ne l’avons jamais revu. Le groupe s’est alors quelque peu disloqué. Nous passions tous en classe supérieure.

mortal_kombat.0
Mortal Kombat c’est aussi un logo

À l’été 1995 (même si c’est toujours l’été sur mon île) je terminais mes épreuves du bac de français. Après mon oral je suis allé prendre une limonade à la cafétéria. J’ai eu l’agréable surprise de voir quelques anciens du groupe qui étaient là aussi – La vie est ainsi faite que l’on prend des chemins qui nous séparent – Nous avons tous partagé quelques limonades et nous nous sommes remémoré les bons moments vécus sur Mortal Kombat. Il devait être 10h30 quand nous avons vu les portes de livraison de la cafétéria s’ouvrirent. Nous nous sommes tous retourné avec le bruit. Et jaillissant de la lumière en contre-jour nous avons vu deux monsieur s’avancer à petit pas. L’un était penché et il donnait des instuctions à l’autre. Il y avait quelque chose de très imposant entre les deux mais je ne discernais pas ce que c’était. Les portes de livraisons ce sont refermées, nos rétines ont alors réajusté la luminosité. Je me rappelle très clairement de ce moment. Nous avons tous détourné nos regards de cette scène afin de scruter les yeux de chacun. Un immense sourire et une certaine euphorie nous gagnait.

mortal-kombat-photo-christophe-lambert-973471
Mortal Kombat c’est aussi un très bon film

Ces deux monsieur étaient en livraison et installation d’une borne d’arcade. Dessus il y avait écrit : MORTAL KOMBAT 2. Je me rappellerai toujours du clin d’œil de la gérante quand elle a croisé mon regard… Nous nous sommes tous regardé et nous nous sommes tous jeté sur la borne d’arcade.

Je ne m ‘étale pas sur l’historique complète du jeu. Cet article est un hommage à une part de ma vie de gamer . Cet article n’a pas vocation à vous faire aimer ou pas ce jeu. Je ne m’étale pas sur toute l’historique et des nombreuses versions sorties jusqu’au 23 avril 2019. Ce jeu n’a pas besoin d’être testé. Il y aura des choses bien et des choses moins bien comme d’habitude. Il y a toujours des gens et des fanatiques pour critiquer. Mais ce jeu s’en fiche totalement de vos réactions car il appartient à la grande histoire du monde vidéo-ludique. Alors il n’y a qu’une seule phrase à dire : ROUND ONE FIGHT

Je remercie au travers cet article l’équipe de rédaction du Fan Club PlayStation Officiel qui me permet d’écrire (tout simplement). Je remercie tout mes copains de l’époque du lycée (Valentin Bruno, Chinois, Hamidoula, Grand Yab et tout les autres). Et aussi à Marcos Kaiser (vidéo de la guitare).

FLAWLESS VICTORY

l'équipe du Fan club
En exclusivité mondiale une photo des membres de l’équipe

Mortal Kombat 11 sortira le 23 avril 2019 en version :

simple dispo ICI

steelbook dispo ICI

premium dispo ICI

collector dispo ICI

«PS5: Le Kit de Développement a fuité» «TEST Ace Attorney Trilogy» «Kit Presse SONY PlayStation 1997» «PS5 Rétrocompatible PS1 a PS4?» «Une PlayStation 5 PRO en approche?» « Manette PS4 a 14000…$? » « PS5: un avenir proche? » « PS5: Petit résumé des Infos » « Nos coups de cœur…? »

Les Promotions et bons plans Jeux Vidéo Amazon: ICI

N’hésitez pas à nous suivre ICI pour connaitre toutes nouveautés et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager votre passion

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

SOUTENIR LE SITE AVEC UN DONS: ICI

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :