Warhammer 40000 : mechanicus

Bienvenue dans ce nouvel opus de Warhammer 40000, édité par BULWARD STUDIO, et développé par KASEDO GAMES.

Une histoire écrite par Ben Counter (black library) sortie tout d’abord sur PC en novembre 2018, maintenant disponible sur PS4, ONE et SWITCH, depuis juillet 2020.

Nous voilà plongés dans une expédition en quête de connaissances et de technologies anciennes le tout supervisé par MAGO DOMINUS FAUSTINIUS. Direction la planète SILVA TENEBRIS !

Prenez le contrôle d’équipes de tech-priests pour arpenter des salles, des couloirs et des tombeaux à la recherche d’indices quand soudain… des ennemis arrivent et nous font face. BIIIIM, vous l’avez deviné: C’est parti pour le combat jusqu’à la victoire !

Bon d’accord c’est grossier alors on va détailler un peu tout ça.

Tout d’abord insérez le jeu dans votre console, attendez qu’il s’installe et finisse par se lancer, et la vous allez commencer par visionner cette intro de toute beauté. Il faut dire que les éditeurs ont mis la barre très haute visuellement pour un jeu de rôle au tour par tour exclusivement solo.

Ensuite vous arriverez sur un menu pour lancer la partie, et là, c’est enfin le moment pour partir froisser de la tôle rouillée ou pas.

Arrivée sur la salle de contrôle vous pouvez voir une sphère qui représente vos missions.

Le menu des différentes tâches se situent sur votre gauche avec les pnj qui ont des quêtes pour vous.
En haut vous pouvez vous déplacez de gauche à droite à l’aide des gâchettes de votre manette pour faire défiler et arriver sur le menu de customisation de votre personnage et des membres de l’équipe qui vous accompagnent (choix des armes, des objet portés, évolution des attaques…).

Puis encore un petit clic et vous arriverez à l’arbre des compétences qui lui, est vraiment très complet.

Une fois tout bien réglé et prêt vous aurez juste à sélectionner votre mission et c’est parti.


Beaucoup de dialogues à lire entre les missions et pendant, peut-être un peu trop à mon goût d’ailleurs, mais bon je dois avouer que je n’aime pas spécialement lire 😜.

Une phase de chargement finie et c’est parti, nous voila sur une sphère en 3d isométrique, qui nous donne l’impression d’être dans le vaisseau mère et de guider l’escouade de tout là-haut. On aperçoit donc une carte avec différentes salles et des icônes (boss, combat, indice à chercher…), il est judicieux de vider toutes les salles avant de se diriger vers le point d’exclamation rouge, dans chacune des salles on a souvent des choix multiples, comme piller, détruire, chercher une connaissance, mais il faut savoir que chaque choix influe sur la suite du jeu, vous pouvez donc gagner des bonus mais aussi perdre des points de vie alors attention à vos choix.

Ensuite une fois toutes les salles vidées, il ne reste qu’a aller déclencher le grand combat et la c’est la guerre !


On commence par placer nos petits soldats dans le périmètre donné, on valide la disposition et hop le combat peut enfin commencer.

Les phases de combat se déroulent donc au tour par tour, on peut se déplacer, frapper, tirer, scanner divers éléments, récupérer de l’énergie pour nos arme et encore bien d’autres actions.

Une fois que tout le monde a fini de jouer on recommence, tout les obélisques d’énergie se remettent à zéro.

C’est comme ça jusqu’à ce qu’une des 2 équipes finit par mourir totalement. Ça peut aussi bien être long que très court, cela dépendra de si vous êtes mal équipé ou juste pas prêt.
Alors prenez bien le temps de vous préparer.

Maintenant place à mon avis personnel:

Niveau histoire je n’ai pas tout bien compris, par moment on dirait que le narrateur a un soucis d’alcool entre 2 combats.
Le niveau de détails est bien complet, le game play est simple à prendre en main, il suffit de bien suivre le tutoriel pour ne pas etre perdu.
Pour ce qui est du niveau graphique, c’est chouette, avec pas mal de nouveautés par rapport aux anciens opus. Au cours des phases de combat on peut rester en vue du dessus (façon anciens GTA) ou alors descendre sur le plateau et se taper les combats au plus proche possible, à vous de voir. Je trouve que ça permet d’apprécier la finesse du détail.
Je me suis bien éclaté mais comme dit plus haut même si je le refait je ne vivrais pas exactement la même chose si je décide de faire des choix différents lorsque cela est possible au cours du jeu.

Voici la version à laquelle j’ai pu jouer. Le gros point négatif, c’est que cette édition nous fait profiter d’un artbook et d’une bande son…. Mais en tout numérique, rien de physique malheureusement…

Quel dommage franchement !                

Un grand merci à KOCHMEDIA.


«PS5 Les Consoles Dévoilées» «Horizon Forbidden West»
«Resident Evil 8» «Kit Presse SONY PlayStation 1997» «Ratchet £ Clank PS5» «Abe Joue Son Destin Sur Playstation 5» « Manette PS4 a 14000…$? » « PS5 : Les Studios en parlent… » « Nos coups de cœur…? » «2020 l’année de l’indé sur PS4»

N’hésitez pas à nous suivre ICI pour connaitre toutes nouveautés et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager votre passion

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

👇 SOUTENEZ LE FAN CLUB PLAYSTATION 👇

👇 Soutenez Le Fan Club PlayStation 👇

fan-club-playstation-bas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s