[TEST] Commandos 2: HD Remaster

Sorti à l’origine le 20 septembre 2001 sur PlayStation 2, la version remasterisée en HD de Commandos 2: Men of courage est arrivée sur Playstation 4 le 24 janvier 2020.

Edité par Kalypso Media et développé par Pyro Studios et Yippee Entertainment, le remaster HD de commandos 2 vous rappellera quelques uns de vos souvenirs de joueur PlayStation 2 !

A l’occasion de la sortie du double pack contenant Praetorians HD Remaster et Commandos 2 HD Remaster le 18 septembre 2020 nous vous proposons le test de commandos 2 remasterisé en haute définition sur PlayStation 4.

SYNOPSIS

Vous dirigerez une équipe de soldats aux compétences et à l’efficacité légendaire: les commandos.
L’action se déroulant au cours de la Seconde Guerre mondiale, vous et vos hommes devez venir à bout de différents objectifs derrière les lignes ennemies en utilisant différentes techniques d’infiltration ainsi que les moyens et compétences de vos commandos afin de pénétrer au cœur de lieux infestés de soldats.


Le menu du jeu ne vous laissera pas beaucoup de choix, pas de multijoueur ni beaucoup de possibilités dans le menu options.
Je suppose que nouvelle partie/charger partie ne sont plus des choses à expliquer et comme vous l’avez très certainement deviné, le sous menu missions vous permettra d’accéder directement a une mission de votre choix.
Rien de très surprenant ici.

Une fois en jeu, les graphismes sont agréables et le jeu est assez fluide visuellement. Par contre la lourdeur du gameplay se fera très vite ressentir.


Les commandes sont loin d’être instinctives et sont assez compliquées a prendre en main, et même après une petite phase de familiarisation cela reste assez difficile de s’y retrouver.

Vous comprendrez lorsque vous essaierez d’assommer un soldat ennemi avec un détecteur de métaux que la transition entre les différents objets, peut être assez compliquée dans le feu de l’action…


Le menu de pause quant à lui regroupera les informations de votre carnet et de la carte de la zone d’opérations.
Une bonne idée qui peut vous donner un avantage stratégique contre l’IA du jeu.

La carte et le carnet d’objectifs sont disponibles en jeu mais j’ai trouvé que cela était bien plus pratique de les avoir regroupés sur le même écran pendant la pause.

Vous aurez aussi un visuel direct sur vos sauvegardes rapides, ce qui peut aider dans le sens où vous seriez coincé à un quelconque moment, vous pourrez de cette manière recharger directement une sauvegarde et recommencer sans faire la même erreur.


Une fois en jeu, les graphismes sont agréables et le jeu est assez fluide visuellement. Par contre la lourdeur du gameplay se fera très vite ressentir.

Vous contrôlez des commandos sous-équipés et il vous sera quasiment impossible de survivre a un combat ouvert.

Le jeu nécessite donc réflexion, observation et patience pour trouver le meilleur (ou le seul) moyen de réaliser vos objectifs.

Prenez le temps d’analyser l’environnement, selon les commandos que vous possédez, les possibilités changent et vous devrez user des compétences de chacun pour atteindre vos objectifs.

Vous aurez à votre disposition une dizaine de commandos différents et quelques fois, vous trouverez des alliés que vous pouvez contrôler aussi au cours d’une mission, alliés qui sont principalement utilisés en défense.

Quelques exemples de commandos:

L’artificier
: Un commando sage qui sait manier explosifs et armes lourdes, capable d’assommer et de ligoter les ennemis mais aussi très utile pour repérer les mines et pièges dissimulés.

Le mécano: Un commando spécialisé dans la réparation et les pièges. Capable de creuser des trous pour piéger certains ennemis ou de déployer un fil de détente assommant chaque soldat trébuchant dessus et pouvant être amélioré avec diverses choses comme des grenades.

Le voleur: Agile et rapide, ce commando peut faire les poches des soldats ennemis et sa capacité à escalader façades, poteaux et câbles lui permet de s’infiltrer très rapidement. Cependant il est très mauvais dans la maîtrise des ennemis qu’il assommera et cela va donc le limiter énormément.

Le béret vert: Un commando fort et agile, pouvant distraire l’ennemi, s’enterrer pour se cacher et éliminer les soldats à l’aide d’un couteau. Etant capable d’utiliser l’escalade et les câbles pour se déplacer il est donc un atout de choix sur le champ de bataille.


L’inventaire de vos soldats quant à lui est assez restreint et en général vous commencez avec très peu de choses.

Les objets sont très variés et se composent d’armes, d’uniformes pour se déguiser en soldat ennemi, de paquets de cigarettes pour détourner l’attention d’un soldat, ou encore de clés et autres outils utiles à votre mission tels que des somnifères ou des mines.

Faites attention les contenants sont assez nombreux, des caisses et armoires par exemple mais contenant toujours des choses utiles à la réalisation de vos objectifs.


Les cartes sont variées et les textures revues en HD font du bien.
Vous évoluerez en intérieur comme en extérieur, variant l’expérience de jeu au fil de vos objectifs.

La disposition de la carte, et l’ennemi ne sont pas la pour vous faciliter la tache. Si vous êtes découverts c’est la mort quasiment assurée tant la lourdeur du gameplay vous pénalisera face à un IA qui réagit simultanément.

Usez de stratégie pour gagner tout vos combats mais il faudra certainement plusieurs essais pour vous tirer d’une situation de combat ouvert.

En conclusion

Bien que beau graphiquement le jeu reste assez compliqué et la manière de venir à bout de chaque mission n’est pas évidente tant les objectifs restent discrets voir non énoncés.

Le gameplay général et les indications sur les objets n’étant pas « clairs » il peut aussi être compliqué de trouver la bonne stratégie.

De la même manière je n’ai pas très bien compris pour ma part le fait de pouvoir mettre des alliés en position d’embuscade/défense et pas ses propres commandos qui ne possèdent eux d’ailleurs que deux postures: debout et allongé..

Pour ma part le jeu n’est ni vraiment bon ni réellement mauvais, il a ses défauts et ses qualités.

Le remaster étant très bien réalisé et fidèle selon mes souvenirs, même si sa jouabilité n’as pas beaucoup évoluée et n’est clairement pas une des meilleure qu’il soit.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s