Missions: GUERRE FROIDE

A un peu plus d’une semaine de la sortie du prochain CALL OF DUTY: Black Ops Cold War, Raven Software nous annonce une campagne solo prometteuse, en plus du Multi et du Zombies.

Début des années 80, en pleine COLD WAR, se déroulant 13 ans plus tard du premier BLACK OPS, on pourra se battre au coté d’agents de la CIA ( j’t’ai vu le prononcer « Cé i ah »).

Un objectif: empêcher le gros boum nucléaire!!!

Se trimbalant au sein de lieux emblématiques, pour nous aider à apprécier ce gloubliboulga de faits réels et fiction, grâce à l’aide notamment de personnage que vous reconnaitrez aisément, de la série Black Ops.

Dan Vondrak, le directeur créatif, s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet:



« Nous sommes des fans inconditionnels du Black Ops original et notre objectif premier était de faire réapparaître ce trio emblématique, Woods, Mason et Hudson, sans avoir besoin de connaître le jeu original. Nous avons jugé important d’ajouter de nouveaux personnages et d’explorer leurs personnalités et leurs relations avec les personnages d’origine. Ainsi, les nouveaux joueurs, mais également les anciens, découvriront quelque chose de neuf. Avec cette approche, et au fur et à mesure que l’histoire se déroule, nous pouvons commencer à voir des liens et des références au premier Black Ops. Les fans, comme nous, apprécieront ces clins d’œil au compte-goutte et les nouveaux joueurs n’auront pas cette impression d’être submergés d’un coup par de nouvelles informations (…) Un point commun entre les deux jeux est leur utilisation de l’histoire du monde réel. C’est un élément très important, car il est au cœur de toutes les incroyables conspirations dans le Black Ops d’origine, et nous ne pouvions pas ne pas l’inclure. »

Ainsi, trois missions sont présentées par ce dernier:

  • « Nulle part où aller »


Dans cette première mission, rendez vous à Amsterdam en 1981. Dans un bar, que même TripAdvisor ne recommanderait pas, vous n’allez pas fumer de la résine de cannabis, mais plutôt quelques ennemis lors d’une prise d’otage, de fusillades ou encore courses poursuites sur les toits. Mais rien de tout ça n’égale le plot twist de fin de mission: « un fantôme du passé est toujours vivant et prépare quelque chose qui pourrait changer le cours de la Guerre froide ».

  • « Frature Jaw »


La seconde, quand à elle, nous permet de revivre une rencontre qui sent bon le Napalm, celle de Perseus au Vietnam. Nous devrons évidement, avec une délicatesse de Rambo, traverser jungles et rizieres, pour faire vos meilleurs calins.

Nombreux flashback seront d’ailleurs présent dans cette campagne, afin de mieux comprendre le scénario et la vérité sur Perseus.

  • « Mesures désespérées »


Enfin, la troisieme mission, nous fera jouer double jeu au sein du KGB. Oui le rouge de l’image pour les communistes vous l’aviez deviné, BRAVO! Cette mission quand à elle nous promet d’etre imprévisible, si on se raccorde à ces propos: « nous voulions vraiment proposer quelque chose de différent au joueur. Lui donner plus de liberté et de contrôle sur la manière dont il allait accomplir son objectif. Vous avez tout ce qu’il vous faut pour terminer votre objectif de différentes façons. Arpentez les couloirs du célèbre bâtiment de la Loubianka en étant caché à la vue de tous. Vous êtes libre de parler à différentes personnes et d’explorer le bâtiment, avant de terminer la mission en apothéose »



Trêve de bavardage, rendez vous dans quelques jours pour te faire manger des HeadShot et me laisser apprécier le gout subtil de tes larmes quand tu jetteras ta manette de rage sur ta TV 4K.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s