Disaster Report 4 : Summer Memories | Le test sur PS4

ATTENTION : Ce test peut contenir des spoilers. J’essaie de les minimiser mais je préfère prévenir.

Développé par le studio Granzella, ce jeu nous plonge au cœur d’un désastre. Initialement prévu pour 2011 sur PS3, le jeu a été repoussé suite à un tremblement de terre au Japon. La licence ayant été racheté en 2014, le jeu voit le jour seulement maintenant.

Sur le papier la recette est intéressante : Comment nous réagirions face à une catastrophe naturelle ? Là nous parlerons d’un tremblement de terre dans une ville du Japon dont les noms ont été changés.

Tout au long de l’aventure vous serez amener à faire des choix parmi une liste avec une multitudes d’options allant du choix le plus personnel ( Ma vie avant tout ) au plus bienveillant ( Je sauverais le plus de personne au péril de ma vie ).

L’éditeur met en avant un mode VR exclusif à la PS4, nous en parlerons.

Une fois la partie lancée, on commence par choisir son sexe, puis son apparence ( Alors oui, vous devrez faire votre choix parmi des visages asiatiques uniquement ), quelques questions sur la personnalité, un petit dialogue pour planter le décor et nous voilà en jeu avec le 1er choix, allez vous laisser votre place à la vieille dame dans le bus ? Quelques choix supplémentaires pour se donner une petite histoire et tout déraille…

Vous serez alors amener à choisir votre nom, vous pouvez garder le nom par défaut ou tout simplement vous choisir un nom de rêve.

Et nous voilà balancé au milieu de la ville en ruine sans explications. Une petite fenêtre avec une vue sur les commandes aurait été appréciable. Appuyez sur toutes les touches pour voir ce que ça fait. R1 vous permettra de courir, X est la touche d’action, carré vous mettra à genoux, à utiliser lorsque ça tremble ! .

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200403232341

Ensuite, que faire ? Ce que vous ferez la majeure partie du jeu : Tourner en rond, contempler le décor, parler à des gens, les aider ( enfin accomplir des quêtes ) et passer à la zone suivante. Et tout cela sera à faire partout car aucune indication ne vous sera donné sur l’objectif ou l’avancement de votre quête.

Les zones à explorer ne sont pas très vastes au début et se limitent à une rue dont les extrémités sont bloquées.

Le jeu est à la 3eme personne, avec une camera fixe qu’il vous faudra bouger tout le temps. Et oui, pas de vue à la 1ere personne, c’est bien dommage.

Les animations sont rigide, ça manque de fluidité, venant du personnage principal, des objets et des PNJ qui marchent comme des machines faisant toujours le même trajet sans prendre de pause.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200404201737

Le style graphique est assez simple mais pas mauvais, on remarquera quelques textures étrangement de basse qualité par rapports aux autres. Par moment vous trouverez des reflets lumineux incohérent dans les zones sombres. Dans l’ensemble cela reste un peu trop léger pour de la PS4. Ce qui n’est pas le cas du chara design qui lui est mieux que l’environnement.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200404203546

J’ai constaté une baisse des FPS ( Images par secondes ) notamment lorsqu’on est dans un bâtiment ou pendant un moment d’action. Un peu dérangeant sur le moment, mais il revient à la normal au bout de quelques secondes.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200403234556

Je ne parlerais pas de la bande son qui est pratiquement inexistante si ce n’est à l’exception de quelques phases de « tension » ou lors de certaines cinématiques. Votre seul accompagnement sonore durant la majeure partie du jeu sera vos bruit de pas parfois agaçant et irréaliste comme il est possible d’avoir dans le metro.

Durant l’aventure le personnage aura faim ou soif ou encore envie d’aller aux toilettes. La faim fera baisser votre barre de santé tout comme la soif. Les pauses pipi se font dans les WC des immeubles complètement détruit bien sur.

Lorsqu’on se déplace dans la zone, on sait qu’il y auras une cinématique grâce à … Un temps de chargement ! Qui est absolument avant TOUTES les cinématiques. Temps qui varie de 3 à 7 secondes selon le dialogue qu’il y aura. Là ou de petit jeux indé ont réussi à éliminer ce problème et au vue des performances de la PS4, je comprend très mal cette situation.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200404201435

Je regrette aussi l’absence d’interaction avec le décor, le fait de se faire bloquer par un cailloux à hauteur de genoux est frustrant. Alors que le personnage peut grimper sans problème un bureau pour accéder à une zone, il vous seras impossible de reproduire cet exploit la où ca aurais été pratique et logique. Pas de raccourcie, pas de route secondaire. Alors que dans une telle situation en vie réelle, il serais normal de jouer un peu au cascadeur et de grimper un tas de gravats pour s’éloigner de la ville. Dommage que ceci n’ai pas été pris en comte et que l’on peux marcher que sur un chemin tout tracé ce qui limite les possibilité et l’exploration.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405214214

Il manque certaines animations, lorsqu’un PNJ vous suit, il se contentera de se téléporter devant vous si vous passez un endroit un peu « compliqué » ou si vous effectuer une action comme passer par une fenêtre ou escalader un meuble ( Dans les cas ou vous pouvez )

Petite touche pour apporter un peu de fraîcheur dans ce moment de stress, c’est les possibilitées d’apparence. Tout au long de l’aventure on trouvera des habits, des chapeaux, et surtout de pouvoir remplacer sa boussole par un gâteau, un sushi, un trèfle … Et ouais, l’apocalypse à un bon coté.

En explorant votre zone, il y aura des secousses de réplique. Dans ces moments la, le paysage changera plus ou moins en fonction de votre avancement. Il vous faudra vous mettre au sol pour éviter d’être blessé en tombant et surtout lever les yeux pour surveiller que rien ne vous tombe dessus !

Si on met de coté les ralentissements plus ou moins important pendant ces événements, je trouve que c’est plutôt bien gérer car il faudra analyser son environnement très vite comme on le ferait en vrai.

Surprise agréable, on ne fait pas que marcher ! Une séquence, malheureusement trop courte à mon goût, de route à scooter. On retrouve aussi une séquence en bateau plutôt longue, une traversé de ville inondé calme. Ca change un peu de l’éternelle marche à pied.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200405222020

Les voix du jeu sont en japonnais et les sous-titre anglais, impossible de changer la langue.

Dernier point : la VR. Ce mode VR mis en avant, que vaut t-il ?

Pour accéder au mode VR sur le menu, il vous faudra progresser un peu jusqu’à ce qu’une petite fenêtre vous informe que la VR est maintenant disponible.

Mais la joie est de courte durée…

Tout d’abord, pas de mouvements libre. On est sur un rail, avec un bouton pour avancer et le même pour s’arrêter. Au bout du rail on choisit où aller, bien sûr un écran noir et une petite pause avant de passer au chemin sélectionné.

L’objectif est de collecter des items qui représente le nom du jeu. Cela se passe uniquement dans les zones déjà accomplies du mode histoire. En plus de ça, les zones sont vides, sans PNJ, sans vie.

Les items collectés permettent d’obtenir des objets dans le mode histoire, mais ceux-ci sont très secondaires. J’aurais espérer faire le mode histoire en VR car c’est très impressionnant et on est vraiment immergé dans la situation mais tout est gâché par cette impossibilité de bouger librement. Ce mode VR tant mis en avant est plus ce que je qualifierais de mini jeu.

J’ai recommencé une partie avec des choix les plus égoïste par simple curiosité et quelle surprise, aucune différence avec la partie précédente constitué de choix plutôt bienveillant ! Même tracé, même « quêtes », même personnages à rencontrer, seul quelques dialogues changent. Les choix n’ont donc aucune importance quand au déroulement même de l’histoire. La seule différence majeur sera à la fin de la partie, vous obtiendrez une des 2 fins selon vos choix.
Mon avis

Je suis déçu par ce jeu. L’idée de base est bien mais la mise en œuvre dans le jeu ne vas pas du tout. J’ai bien compris que le but numéro 1 est de faire passer un message, mais l’aspect du jeu en lui même ne m’a pas donné envie de m’y plonger complètement.

Si on veut la jouer profiteur, dévaliser, arnaquer les gens dans une situation de crise, on peut. Mais il vous faudra être tout de même gentil avec tout le monde et les aider, les écouter et les réconforter. Un peu contradictoire à mon goût. Et tout ces choix, pour 2 fins seulement. Les points de moral et immorale serviront juste à dire en fin de partie si vous avez été gentil ou méchant, rien d’autre.

Disaster Report 4 - Summer Memories -_20200403235513

Avoir plusieurs choix de route à emprunter aurait été un vrai plus. Passer par ce passage, escalader ce tas de gravats plutôt que de passer par cette porte. Mais rien de tout ça ,on a pas de choix, aucune liberté, on doit s’en tenir aux murs invisible ( Argh ! ) ou aux véhicules qui forment un mur parfait.

Un retard technique de plusieurs années couplé à une réalisation visuel moyenne, des ralentissements, des incohérences dans le gameplay ont ruinés l’expérience de jeu. Bien qu’il y ai des scènes drôle ou au contraire très poignante, cela ne suffira pas.

La puissance de la console n’est pas exploité, on a ici un jeu qui aurait sa place sur PS3, mais certainement pas sur PS4.

J’ai fait le test sur la V 1.00 du jeu, peut être qu’il y aura par la suite un patch pour essayer de redresser un peu la barre, c’est ce que je souhaite car pour le moment, le jeu me laisse un goût d’inachevé.

L’aventure en VR aurai pu être un plus majeur pour ce jeu et le rendre bien plus attrayant mais le voilà réduit à un mini jeu trop limité sans grand intérêt si ce n’est être immergé visuellement, ce qui est quand même réussi, dans la ville en ruine.

Si on recherche une expérience visuel, contemplative et qu’on aime flanner au milieu des décombres, discuter avec des gens et écouter leurs histoires, tout cela sans précipitation dans le plus grand des calmes , on peut éventuellement trouver son bonheur dans cet épisode, de nombreuses scènes ne laisseront pas le joueur indifférent. A condition de fermer les yeux sur les défauts visuels et les petites absurdités.

Je ne recommande pas ce jeu. L ‘idée est originale mais la réalisation n’est pas du tout à la hauteur de ce qu’on pourrait espérer sur PS4.

«La PS5 : un bonheur pour les développeurs ?» «TEST Outward» «Kit Presse SONY PlayStation 1997» «nouveau mode multi joueurs» «Resonance Of Fate 4k/Hd Edition» « Manette PS4 a 14000…$? » « PS5 : Les Studios en parlent… » « PS5: Petit résumé des Infos » « Nos coups de cœur…? »

N’hésitez pas à nous suivre ICI pour connaitre toutes nouveautés et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour partager votre passion

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

SOUTENEZ LE FAN CLUB PLAYSTATION

?? Soutenez Le Fan Club PlayStation ??

fan-club-playstation-bas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s